Placement d’une micro station d’épuration des eaux usées

Faire le débouchage de votre évier ou lavabo
07/03/2016
travaux de placement canalisation
Réparer une fuite et remplacer une canalisation par un professionnel à Bruxelles
06/07/2017
Placement d’une micro station d’épuration des eaux usées
5 (100%) 4 votes

Dans cette série de tutoriels, nous allons voir la procédure d'installation d'une micro-station de prétraitement des eaux usées. Voici une explication en vidéo réalisée et présentée par Robert Longechal, expert en placement de mini station.

Installation d’une microstation de traitement des eaux usées

Si vous n’avez pas la chance que votre maison soit raccordée au tout-à-l’égout, c’est à dire le réseau d’assainissement collectif, vous devez nécessairement disposer d’un réseau individuel, d’un réseau d’assainissement non-collectif. Or depuis une vingtaine d’années, vous ne savez peut-être pas, mais en France il existe une loi sur l’eau, cette loi sur l’eau est là entre autres pour éviter qu’on envoie toutes les eaux sales n’importe où dans la nature et qu’on pollue, et qu’on puisse empoisonner les gens et que cela sente mauvais.

Donc, aujourd’hui, il existe un service public, le SPANC, Service Public d’Assainissement Non-Collectif qui est là pour vous aider à installer ou à mettre aux normes votre installation non-collectif. Donc là, on est dans un cas aujourd’hui justement où on va réinstaller, on va utiliser une partie d’une installation existante et on va faire une installation nouvelle pour être aux normes, pour être donc dans le cadre légal de cette installation.

Quels sont les critères de placement d’une mini station ?

On va avoir un choix à faire systématiquement. Le choix, il dépend de quoi ? Il dépend du terrain existant, il dépend du voisinage, il dépend du fait qu’il y ait une nappe phréatique, il dépend du nombre d’habitants de la maison, il y a tous un tas de critères. Donc, le SPANC est là pour faire l’analyse, et vous dire "Voilà, il faudrait que vous ayez telle, ou telle solution".

Et ensuite, nous, on va faire appel à des professionnels et surtout matériel, et ce matériel, j’ai fait un choix bien évidemment, c’est le choix d’un matériel Sebico. Et qu’est-ce que j’ai choisi ? J’ai choisi la solution, on va dire, qui est peut-être la plus technique aujourd’hui mais qui est aussi celle qui est la plus compacte, qui tient la moindre place et qui est sans doute la plus facile à installer, c’est une microstation Aquameris.

Comment est composé le système d’assainissement ?

schéma systeme de traitement des eaux usées

Alors, la filière d’assainissement individuel se compose principalement de trois parties. On va avoir à sortie de la cuisine et des salles de bain un bac à graisse. Le bac à graisse va ramasser les graisses, donc comme son nom l’indique. Le bac dégraisseur va commencer à séparer les éléments.

Ensuite on va avoir ce qu’on appelle la fosse septique mais qui en réalité n’est qu’un prétraitement. Dans la fosse septique, toutes les eaux usées arrivent y compris les eaux vannes de WC, et ces eaux usées vont commencer à se décanter, à se liquéfier.

Et le vrai traitement en réalité, il se passe après, dans ce qui est en général, un système d’épandage, c’est à dire c’est le terrain lui-même qui va traiter l’eau, qui va la filtrer, qui va la laisser partir plus propre.

Avantages et inconvénients de la solution d’épandage

Le système de l’épandage c’est un système qui a un petit inconvénient, c’est qu’il prend beaucoup de place et que ce système, il ne fonctionne bien qu’en fonction du terrain que vous avez. Selon le cas, on va avoir un terrain très en pente ou pas en pente, qui est très perméable, qui n’est pas assez perméable. On va avoir éventuellement des voisins, et on ne va pas aller épandre chez eux parce qu’on n’a pas la place sur son terrain. On va aussi avoir éventuellement une piscine ou un bassin, ou une nappe phréatique qui est au-dessous. Donc, tout ça mérite une étude. Le SPANC dont je vous ai parlé au début est là pour vous aider à faire cette étude et à choisir la bonne solution.

Dans le cas d’un terrain qui est peu absorbant, donc, qui n’est pas aussi perméable, on va utiliser un système de lit vertical drainé ou non-drainé, alors encore selon le cas. Drainé, ça veut dire qu’on fond il y aura des systèmes de drainages et là, ça veut dire qu’on va faire une sorte de matelas de sable de 70cm d’épaisseur quand même, vous voyez, c’est des travaux assez importants.

Autre solution quand la nappe phréatique est très proche et qu’on ne peut pas creuser parce qu’autrement on arrive directement à la nappe phréatique, là on va faire un tertre d’infiltration, donc on va rajouter de la terre et du sable, toujours d’une 70cm de sable pour avoir le terrain qui va absorber mais il sera au-dessus du terrain d’origine.

Les différents composants dans le prétraitement des eaux usées

Les systèmes de filtre à sable ou de tertre demandent à peu près 5 mètres carrés par personne. Là, on a encore deux solutions proposées par Sebico qui demandent encore moins de place, qui sont d’autant plus compactes. On va avoir le Septo Diffuseur, ce Septo Diffuseur, c’est à peu près 2 mètres carrés par personne, donc, vous voyez, c’est très très peu d’espace. Donc, si vous avez un tout petit terrain, donc, là, vous pouvez faire quelque chose.

Et la dernière solution, c’est celle qu’on va installer ensemble, c’est la microstation, qui elle ne demande pratiquement pas d’espace, puisque ça va être deux mètres carrés pour toute la maison. Mais c’est un peu particulier, c’est un système qui va un peu plus loin puisque là, on transforme l’eau, les eaux usées, en eau non pas à boire mais en eau d’arrosage, donc, à la sortie de la micro station, on va pouvoir utiliser l’eau.

Bon, ça y est, le trou est fait. Maintenant on va passer à l’installation de la microstation. La micro station en fin de compte, c’est deux choses :

Installation de la fosse septique ou fosse toutes eaux

principe de fonctionnement fosse septique

Premier élément, une fosse septique, celle-ci a un nom : FAN. Alors, la fosse septique, elle va servir à prétraiter l’eau. Alors, quelles eaux ? Les eaux usées de la maison, c’est-à-dire eaux vannes, qui viennent des toilettes, et les eaux qui viennent de la cuisine, les eaux ménagères et des salles de bain. Bon, c’est une fosse toutes eaux, ça ne veut pas dire qu’on y met l’eau de pluie.

Pour installer notre fosse septique, enfin la filière complète d’assainissement, on fait appel à des professionnels, bien évidemment. Et le premier professionnel, c’est le terrassier qui va faire le trou pour mettre la fosse septique, puisqu’elle est enterrée bien évidement, et les tranchées qui vont permettre d’amener toutes les eaux usées à la fameuse filière d’assainissement.

Installation de la micro station

Deuxième élément, la micro-station elle-même qui s’appelle Aquameris, alors on va avoir la microstation derrière le prétraitement pour tout simplement parce que la micro-station, c’est elle qui va faire le vrai traitement de l’eau.

Quand l’eau va sortir de la micro-station, c’est comme quand elle sort d’une station de ville, l’eau est propre. Je ne dirai pas qu’on peut la boire, mais en tout cas, on peut arroser, on peut l’envoyer dans la nature, elle n’est pas polluant du tout. C’est le but de ces systèmes qui, je vous le dit quand même, le système micro station est le moins polluant que tous les systèmes d’assainissements individuels, et celui-ci a une arrêté ministériel, il est autorisé.

Quels sont les avantages d’une micro station ?

Alors, pourquoi j’ai choisi de vous présenter une microstation ? En fait, pour plusieurs raisons :

  • Parce que d’une part, il y a une compacité, c’est trop serré. Vous avez vu le trou est en fin de compte très petit pour mettre ces gros appareils, et j’ai besoin de rien d’autre. Alors que dans une filière d’assainissement traditionnelle, il faut de l’épandage parce qu’il faut que l’eau se filtre, c’est à dire que la microstation remplace toute la surface de filtration de l’eau puisque normalement c’est le terrain qui fait ce travail. Ici, vous avez vu, on est dans quoi ? Dans un terrain, c’est de la roche argileuse, donc perméabilité non pas zéro mais presque zéro, alors le traitement serait mal. La bonne solution, c’est la micro-station, c’est déjà la bonne raison pour choisir, en fonction de votre terrain.
  • Deuxième, la compacité.
  • Troisième, nappe phréatique. Vous avez de l’eau presque à ras du sol, vous ne pouvez pas faire un système d’épandage parce que votre épandage va aller directement dans l’eau de la nappe phréatique, et vous allez empoisonner l’eau. Là, pas de problème, on ne touche pas une nappe phréatique,on s’en va plus loin et l’eau est déjà propre.
  • Et enfin, une dernière raison qui moi l’a fait choisir, c’est la simplicité d’installation. Parce que certes, c’est un appareil qui a une alimentation électrique, donc, il y a un petit asservissement, mais en revanche l’installation est beaucoup plus simple. Les travaux de terrassement sont beaucoup plus légers et beaucoup moins chers. Donc, même si l’appareil est peut-être un peu plus cher, l’ensemble de l’installation, ça se discute. Et en tout cas, moi je trouve que c’est une installation moderne, technique et extrêmement efficace.

Raccordement de la micro station avec la fosse septique

raccordement micro station avec fosse septique

La fosse et la micro station sont posées sur un lit de sable, et pas du gravier, de 10 cm minimum d’épaisseur pour la fosse. On donne 20 cm plutôt pour la microstation, mais ce n’est pas au centimètre près, il faut que ce sable soit du sable pur, pas de cailloux. Surtout pas de cailloux, bien évidemment. Et tout ça réglé de niveau.

Quand la fosse a été placée avec précaution sur son lit de sable, et on vérifie qu’elle est de niveau. Si elle ne l’est pas, on le corrige qu’au sable. Surtout pas de cailloux, et de petites cales bizarres.

Quand la micro-station a été installée en avant ou en arrière de la fosse de prétraitement, cela dépend de quel côté on se place. Il faut donc que les deux appareils soient alignés parce qu’on va avoir un tuyau qui va relier la fosse à la microstation, il faut que ce soit tuyau soit aligné, et en plus qu’il y ait un minimum de pente, c’est à dire, un centimètre par mètre. Donc là, je pense que c’est le cas. Tout est parfait. On va pouvoir commencer à combler autour de chaque appareil en même temps qu’on va remplir d’eau.

D’un côté arrivée des eaux usées, on a deux canalisations parce que ça vient deux endroits différents dans la maison. Comme toujours en plomberie, on fait un montage à blanc des canalisations, on repère pour savoir où sont les coudes et ensuite, le plombier déboucheur professionnel va coller.

Toutes les canalisations sont évidemment collées. Vous savez que l’intérieur de la colle à PVC, c’est que ça fait une véritable soudure parce que la colle fait fondre la surface en matière, donc, après on a un collage qui est définitif parce que la matière est soudée entre elle. En partant de l’autre côté, on est en train de coller la sortie de la fosse, et bien évidemment, toutes les eaux usées qui viennent de la maison, il faut qu’elles suivent une légère pente, un centimètre par mètre au minimum, pas trop non plus. Donc, en sortie de la fosse, on a les eaux prétraitées qui vont passer dans la microstation, et entre les deux, il y a un T, il y a un Y très exactement et ce Y, en réalité, lui va servir la ventilation de la filière. C’est à dire que là, il y a de l’air qui peut rentrer, et les mauvaises odeurs, elles vont partir.

Processus de traitement des eaux usées

Regardons déjà comment c’est fait dans la fosse. Alors rappelons que la fosse c’est le prétraitement, donc les eaux usées arrivent et en particulier, elles vont décanter. C’est à dire, qu’il va y avoir une séparation entre les particules lourdes, les boues qui vont aller au fond, et l’eau même si elle est encore un peu sale. Et cette eau va sortir et elle va passer dans un préfiltre, cette cassette en plastique, qui peut d’ailleurs être facilement lavée, ça c’est un des avantages. Et l’eau sortira ensuite de la fosse pour aller être vraiment traitée jusqu’au bout dans la microstation. Ce qu’il faut aussi savoir, ces fameuses boues, de temps en temps, au bout de 4 ou 5 ans, il va falloir les vidanger quand il y a une accumulation.

On verra ensuite que dans la ministation, il peut y avoir un peu de boue qui se forme d’où ce tuyau bleu qui va rejoindre la ministation à la fosse et ramener les boues de l’une à l’autre, ça, on va la raccorder tout de suite d’ailleurs. Donc, là c’est le branchement du tuyau qui effectivement va faire le retour des boues dont je vous ai parlé tout à l’heure, mais on va reparler dans quelques minutes à propos du fonctionnement même de la microstation.

La microstation, je vais vous expliquer un peu comment elle est constituée. Il y a entre autres une alimentation électrique, pourquoi ? Parce que dans cette micro-station, il y a deux éléments qui sont électriques, une pompe qui va ramener les fameuses boues, dont je vous ai parlé tout à l’heure. Et un compresseur qui va produire de l’air, qui arrivant au fond de cette cuve va produire un peu plus d’oxygène et l’oxygène va activer, va aider au traitement de l’eau par les bactéries. Parce que c’est un système de traitement à bactéries fixées. Donc, vous voyez ici qu’il y a des tresses et ces tresses servent effectivement à la fixation des bactéries.

Donc, là on va remplir d’eau. C’est là qu’arriveront les eaux pré traitées par la fosse et quand elles sortiront de là, aidées par le compresseur qui aura fait de l’air, l’eau qui sera là-bas, ça sera l’eau utilisable, entre autre, en irrigation. Ça y est, là, la microstation, elle est prête. Enfin, c’est très simple à installer, très simple à régler.

Il y a une maintenance tous les un an, à peu près. Et on a surtout la facilite de pouvoir accéder partout parce que le couvercle, lui va rester apparent. A part ça, il n’y a pas grande chose à faire, puisque les boues qui étaient là, elles sont sorties de l’autre côté, donc, il va besoin de vidanger ici. C’est tout. Ça marche tout seul ou presque.

Principaux composants d’une mini station

compresseur microstation de traitement des eaux

La microstation est pourvue de trois champignons comme ça, qui sont en fait des aérateurs, on va dire, qui sont des ventilations naturelles. Donc, sur trois parties de la micro-station, c’est tout simplement, des tubes qui sont collés, un chapeau qui est posé dessus. Alors, le chapeau on choisira un chapeau anti-moustique pour éviter que les petites bêtes entrent à l’intérieur de la mini station.

Le technicien a mis la microstation en route, donc, vous entendez un petit peu de bruit, ce léger bruit, c’est le bruit du compresseur qui fabrique l’air comprimé qui va aller en dessous. Si on voit ces bulles, ce sont ces bulles qui facilitent le traitement final de l’eau. Là, vous avez compris et la micro-station a besoin d’électricité pour travailler. Mais elle a un besoin assez faible puisque la consommation est à peu près celle d’un frigo. En revanche, n’oubliez pas qu’une micro station c’est fait pour fonctionner en permanence. Pas dans une maison de campagne ou vous allez seulement de temps en temps. C’est vraiment une microstation pour une habitation principale.

Ça y est, l’installation de notre ensemble microstation a été terminée, enfin, en tout cas l’installation technique parce que ce sera vraiment fini que quand on va avoir remblayé tout ça jusqu’à ras du couvercle. Mais je vous rappelle que ce qui est important, c’est que c’est à la sortie de la microstation et que d’ici sort de l’eau qui a été dépolluée, traitée et qui est propre, c’est à dire, qu’elle peut être utilisée pour de l’irrigation, ou de l’arrosage enterré, voir rejetée dans la nature.

Du coté ventilation qu’on appelle secondaire de la fosse, de la filière, c’est ce qui va permettre d’aspirer les odeurs qui peuvent se dégager de la fosse. Vous vous souvenez, on a mis un Y entre la fosse et la micro station. Cela s’installe le plus couramment le long de la façade de la maison, avec une sortie en toiture à 50 cm au-dessus du faîtage du toit. En l’occurrence ici, c’est mis dans la nature, pour des raisons pratiques parce que la maison en tant un peu trop loin, c’est un peu compliqué.

La microstation est livrée avec un boitier qui contient deux modules d’alarmes. Oui, la micro station est équipée d’une alarme. Dès qu’il y a un dysfonctionnement quelconque, alarme sonore, alarme visuelle, vous savez qu’il y a quelque chose qui ne marche pas bien. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez continuer à vivre normalement mais là, vous téléphonez au service d’entretien et on vient réparer.

Une Offre Multi Services en Débouchage

Débouchage | Dégraissage | Vidange | Nettoyage | Pompage | Inspection caméra
0483 40 40 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez votre site web pour obtenir aussi un lien en DoFollow vers celui-ci. Les sites de thématiques similaires ou complémentaires (habitat, maison, artisans, travaux, construction, bâtiment, ...) sont les bienvenus.

0483 40 40 40